Top Stories

Grid List

Suite au mini-remaniement ministériel du vendredi dernier, les membres de la nouvelle équipe gouvernementale ont prêté serment ce lundi, 21 novembre 2022 devant le Président de la Transition le Colonel Mamadi DOUMBOUYA, au Palais Mohammed V.

C’est une prestation qui s’est déroulée en deux phases. La première phase concernait les ministres dont les départements ont été touchés par le mini-remaniement et les nouveaux ministres.

Il s’agit du ministre de la Défense nationale, le Général à la retraite, Aboubacar Sidiki Camara ; du ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et des Guinéens établis à l’Etranger, le Dr. Morissanda Kouyaté ; de la ministre du Plan et de la Coopération internationale, Rose Pola Pricemou ; du ministre des Transports, Félix Lamah ; du ministre des Infrastructures et des Travaux publics, Elhadj Gando Barry ; de la ministre de l’Environnement et du Développement durable, Safiatou Diallo ; de la ministre du Commerce, de l’Industrie et des PME, Louopou Lamah et du ministre de l’Economie et des Finances, Moussa Cissé.

Quant à la seconde phase de cette prestation, elle concernait les ministres qui sont maintenus à leurs postes.

Dans le respect de la procédure prévue pour la circonstance et en vertu des dispositions contenues dans la Charte de la Transition, ces chefs de départements ministériels se sont engagés par cet acte solennel, à servir le pays avec loyauté, fidélité et dévouement et à œuvrer à défendre l'intérêt des Guinéens à tous les niveaux.

Le Premier Ministre, Chef du gouvernement, Dr. Bernard Goumou, a vivement remercié le Président-Colonel Mamadi Doumbouya pour la confiance renouvelée aux membres de l’équipe afin de continuer à matérialiser sa vision.

Tout en félicitant les nouveaux ministres, le Premier ministre a rassuré de l’engagement des membres du gouvernement à œuvrer pour mériter davantage la confiance placée en eux.

A rappeler que la nouvelle équipe gouvernementale dirigée par le Premier ministre, chef du gouvernement, est composée de 27 ministres dont deux secrétaires généraux avec rang de

ministres. Parmi eux, on compte 7 femmes.

???-???

Suspendus il y a quelques jours le Premier ministre Dr Bernard Goumou, le ministre des Infrastructures et des Transports, Yaya Sow et sept autres cadres ont été limogés de leurs fonctions ce 16 novembre 2022 par le Colonel Mamadi Doumbouya.

Ce sont cadres sont, en plus du ministre Yaya Sow, le Secretaire géneral, le Chef de Cabinet, le Conseiller principal, le Directeur général du Fonds d’entretien routier (FER), le Directeur de l’entretien routier, mais aussi le responsable des passations de marchés.

Ces cadres avaient, excepté le ministre Yaya Sow, participé à une réunion lors de laquelle ils seraient en train de se partager des marchés. Ils avaient été

enregistrés à leur insu et malheureusement pour eux, cet audio est arrivé chez le Premier ministre. Suspendus par ce dernier, ils ont été auditionnés  par la Direction centrale des investigations judiciaires de la Gendarmerie nationale.

Lab Feed

 

En reconnaissance de leur dévouement et services rendus à la Nation, le Président de la Transition, le Colonel Mamadi Doumbouya, a élevé 37 personnalités civiles et militaires aux différents grades de l’Ordre National du Mérite de la République de Guinée.

Des actes pris par le Chef de l'Etat à travers une série de décrets publiés le 31 octobre dernier à la veille de la commémoration du 64ème anniversaire de la création de l’Armée guinéenne.

Ces personnalités étaient au Palais Mohammed V ce vendredi 4 novembre 2022 pour recevoir leurs distinctions honorifiques.

La cérémonie qui a commencé par une lecture des décrets faite par le Secrétaire Général de la Chancellerie des Ordres Nationaux de Guinée, Me Amara Bangoura, a été présidée par le Chef de l’Etat, le Colonel Mamadi Doumbouya, Grand Maître des Ordres de Guinée.

Elle s’est déroulée en présence des membres du Cabinet civil et militaire de la Présidence de la République, du Premier ministre Dr Bernand Goumou, quelques ministres, la haute hiérarchie militaire, le Procureur près la Cour suprême.

Ainsi sept personnalités sont élevées à la Dignité de Grands Officiers de l’Ordre National du Kolatier, premier du genre en Guinée. Il s’agit de Elhadj Mamadou Saliou Camara,Grand Imam de la Mosquée Fayçal, Monseigneur Vincent Koulibaly, Archevêque de l’Eglise Catholique de Guinée, Monsieur Jacques Boston, Archevêque de la Province Interne de l’Eglise Anglicane de Guinée, Hadja Aicha Bah (promotrice de la paix), Palm Académique des Nations Unies, Elhadj Dieriba Diaby promoteur de la paix, Elhadj Cheich Souleymane Sidibé, promoteur de la paix, M. Souleymane Diallo, Administrateur général du Groupe de presse Lynx-Lance.

Quatre hauts cadres ont été élevés à la Dignité de Grands Officiers de l’Ordre National du Mérite. Ce sont M. Mamadou Sylla (Syma), magistrat à la retraite, ex-président de la Cour suprême, Mme Yayé Ramatoulaye Diallo, magistrate à la retraite, ex-membre de la Cour suprême, M. Sakouba Kourala Kéita, magistrat à la retraite, ex-membre de la Cour suprême, feu Robert Guilao, magistrat, ancien membre de la Cour suprême.

Sur le plan culturel, le Président-Colonel Mamadi Doumbouya a nommé par décret, deux artistes guinéens au Grade de Commandeurs de l’Ordre National du Mérite. Il s’agit de Hadja Binta Laly Sow, artiste musicienne et Abdoulaye Sawpith alias Bras Cassé, artiste musicien. Ces artistes reçoivent ces distinctions honorifiques en reconnaissance des éminents services rendus à la Nation pour l’émancipation de la culture guinéenne et africaine.

Pour ses éminents services rendus à la Nation, le Président de la Transition a par la même occasion élevé le Colonel Amara Camara, Ministre Secrétaire Général et Porte-parole de la Présidence, à la Dignité de Grand Officier de l’Ordre National du Mérite de la République de Guinée.

Même distinction pour la Générale à la retraite Mmahawa Sylla, Gouverneure de la ville de Conakry.

Ces distinctions honorifiques visent aussi les Forces de défense et de sécurité. Dix officiers supérieurs ont été élevés à la Dignité de Grands Officiers de l’Ordre National du Mérite. Il s’agit de : Général de Brigade David Haba, Directeur de Cabinet du Ministère Délégué à la Défense, Général de Brigade Sadiba Koulibaly, Chef d’Etat-major Général des Armées, Général de Brigade Ahmed Mohamed Oury Diallo, Chef d’Etat-major Général Adjoint des Armées, Général de Brigade Abdoulaye Kéita, Inspecteur général des Forces Armées, Général de Brigade Balla Samoura, Haut Commandant de la Gendarmerie Nationale, Directeur de la Justice Militaire, Général de Brigade Balla 1 Koivogui, Chef d’Etat-major de l’Armée de Terre, Général de Brigade Aérienne Yakhouba Touré, Chef d’Eta-major de l’Armée de l’Air, Contre-Amiral Mamadou Yaya Diallo, Chef d’Etat-major de l’Armée de Mer, Contrôleur Général de Police Abdoulaye Sampil, Directeur Général de la Police Nationale, Général de Brigade des Douanes Moussa Camara, Directeur Général de la Douane Nationale.

Les membres du Conseil de l’Ordre national du Mérite ont été aussi gratifiés par le Chef de l’Etat.

1-Il s’agit de Mme Joséphine Léno, ancien ministre élevé à la Dignité de Grand Officier de l’Ordre National du Mérite.

2-M. Sékou Legros Camara, artiste musicien élevé au Grade de Commandeur de l’Ordre National du Mérite.

3-Pr Mamadou Bobo Diallo, médecin élevé au Grade d’Officier de l’Ordre National du Mérite.

4-Me Amara Bangoura, Secrétaire général de la Grande Chancellerie nommé au Grade de Chevalier de l’Ordre National du Mérite.

Au nom des récipiendaires, le premier Imam de la Grande Mosquée Fayçal, Elhadj Mamadou Saliou Camara et Monseigneur Jacques Boston ont remercié le Chef de l’Etat, Grand Maitre des Ordres Nationaux de Guinée, pour ces honneurs et formulé des prières et bénédictions pour une transition réussie et apaisée.

La cérémonie a pris fin par un banquet offert par le Chef de l’Etat aux récipiendaires.

???-???

 

Le Président de la Transition, le Colonel Mamadi DOUMBOUYA, a officié la cérémonie d’inauguration de la pénétrante routière d'une distance de 4 kilomètres au Port Autonome de Conakry ce mercredi 16 novembre 2022, suivie de la remise de la clé de l'auberge et du parking de gros porteurs aux autorités maliennes pour un usage destiné aux transporteurs de ce pays.

C'est dans une ambiance festive avec la forte mobilisation et les ovations des travailleurs de Alport que les officiels guinéens ainsi que la délégation malienne conduite par son ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération, Abdoulaye Diop, ont pris part à cet autre rendez-vous de l'histoire des deux États.

La Guinée et le Mali ne cessent de valoriser leurs relations par la réalisation d'actions qui marquent le présent et le futur des deux peuples à travers la promotion d’une économie plus intégrée et des projets structurants au bénéfice des populations.

À cette occasion solennelle, le porte-parole des transporteurs et chauffeurs a expliqué les bien-fondés de la construction de cette pénétrante qui permet d'accroître les recettes du Port Autonome de Conakry, et assurer la fluidité et la sécurité dans ces lieux. Il a indiqué que ces actions réalisées renforcent davantage les relations guinéo-turques.

Ensuite, le Directeur Général d'ALPORT, M. Moustapha Levent ADALI ainsi que son adjoint M. Ousmane SAVANE ont tous remercié le Président de la Transition, le Colonel Mamadi DOUMBOUYA, pour son encouragement et son accompagnement dans l'accomplissement des tâches. Ils ont rappelé que malgré un début difficile dans la réalisation du projet, l'implication des nouvelles autorités de la Transition a permis de donner un coup d'accélérateur au processus. Ce qui se matérialise par la mise à disposition à ce jour de ces infrastructures à la satisfaction de tous.

"La pénétrante va permettre de faciliter l’accès au Port Autonome de Conakry et assurer la fluidité du trafic sans passer par les voies routières de la presqu’ile de Kaloum", a expliqué le directeur Général Adjoint d’Alport, Ousmane SAVANE.

Il soutient également que le port de Conakry est aujourdhui plus compétitif et devient le premier port performant en Afrique de l’Ouest, 8ème sur le continent selon la Banque Mondiale.

Prenant la parole, la ministre malienne des Infrastructures et des Transports a montré sa satisfaction quant à l'accueil chaleureux qui a été réservé à sa délégation et de la mise à disposition de cette infrastructure à son pays.

Après avoir rappelé l'excellence des relations entre Conakry et Bamako, madame Madina Cissoko a exprimé toute la reconnaissance du gouvernement malien au peuple de Guinée ainsi que sa gratitude au Président de la Transition le Colonel Mamadi DOUMBOUYA.

S'adressant à l'assistance au nom du Chef de l'État, le Premier Ministre Chef du Gouvernement guinéen, le Dr. Bernard GOUMOU, a rappelé l'engagement du Président de la Transition à toujours œuvrer dans le cadre du renforcement des relations guinéo-maliennes dans tous les domaines.

???-???

Le Président de la Transition, le Colonel Mamadi Doumbouya, a officié ce mardi 15 novembre 2022 au chapiteau du Palais du peuple, la 7ème édition du symposium "Mines de Guinée".Cette rencontre est une plateforme de concertation ouverte aux professionnels du secteur minier national et international avec pour objectif des échanges de vue sur les problématiques de ce secteur, principal levier de l’économie guinéenne.

Organisé par le Gouvernement à travers le Ministère des Mines et de la Géologie, cet événement a pour thème : « L’optimisation de l’industrie minière pour le développement socioéconomique de la Guinée ».

La cérémonie mobilise 900 participants dont des délégations malienne, libérienne, ivoirienne et burkinabè.

Pendant 3 jours, les panélistes vont se pencher sur plusieurs sujets à savoir : la transition énergétique en faveur d’un développement minier sans carbone, les enjeux de la transformation du potentiel bauxitique guinéen en alumine ou en aluminium sur place et la mise en œuvre effective de la nouvelle politique du contenu local.

Dans son intervention, le Ministre des Mines et de la Géologie, Moussa Magassouba, a tout d’abord évoqué les pertinences du code et du cadastre miniers en vigueur, qui misent sur l’exploitation rationnelle du potentiel guinéen dans le domaine.

Il a ensuite rassuré les partenaires des mesures prises par les autorités de la Transition dans la sécurisation des investissements.

Le Ministre Magassouba a par ricochet indiqué que la Guinée compte exporter 90 millions de tonnes de bauxite cette année contre 88 millions en 2021.

La cérémonie a pris fin par une visite guidée de la centaine de stands d’exposition par le Chef de l’État, Colonel Mamadi Doumbouya.

???-???

 

Le bras de fer se poursuit entre la Côte d’Ivoire et le Ghana contre l’industrie du cacao. Les deux pays ont lancé un ultimatum aux multinationales acheteuses. Celles-ci ont jusqu’au 20 novembre prochain pour respecter le montant des primes destinées aux planteurs. Au-delà de cette date, les deux pays producteurs se disent prêts à ne plus respecter les exigences européennes d’un cacao durable.

Après avoir boycotté la réunion organisée à Bruxelles par la fondation mondiale du cacao le mois dernier, ľInitiative Côte ďIvoire-Ghana fixe maintenant un délai aux multinationales pour s'accorder sur les revenus des agriculteurs.

Cet ultimatum fait suite à une rencontre, il y a une semaine, avec les acteurs du secteur à Abidjan. Les deux géants, qui pèsent pour 60% de la production mondiale de l’or brun, exigent qu'ils s'engagent concrètement à payer la totalité du « différentiel de revenu décent ». Il s’agit d’une prime de 400 dollars par tonne, en plus du cours du cacao.

Dans un communiqué, le Conseil Café Cacao ivoirien leur laisse jusqu’au 20 novembre. Après cette date, ils seront susceptibles de prendre des mesures pour mettre fin aux programmes de production d’un cacao durable. Mais aussi interdire l’accès aux plantations, nécessaire pour la prévision des récoltes.

Une annonce justifiée pour le porte-parole du gouvernement Amadou Coulibaly : « On ne peut pas reprocher à un pays de défendre les intérêts de ses producteurs. Je ne vois pas de menaces, je vois des dispositions qu’un État prend pour préserver le revenu de ses producteurs. Ce sont eux qui font le plus de sacrifices pour le développement de ce pays ».

« Il s’agit d’attirer l’attention sur le respect des engagements qui ont été pris afin d’assurer un revenu décent et équitable à nos producteurs agricoles », ajoute-t-il. Les discussions entre les deux États et l’industrie du cacao se poursuivent actuellement dans un contexte d’inflation, notamment liée à la guerre en Ukraine.

RFI

L’équipe du Sénégal disputera les huitièmes de finale de la Coupe du monde de football pour la deuxième fois de son histoire après 2002, le dimanche 4 décembre à Al Khor face au premier du groupe B. Les Sénégalais ont arraché leur qualification en battant les Équatoriens 2-1, ce 29 novembre à Al Rayyan. Ils finissent ainsi deuxièmes du groupe A derrière les Néerlandais, vainqueurs 2-0 du Qatar.

L’équipe du Sénégal retrouve les huitièmes de finale de la Coupe du monde après vingt années d’attente ! Comme les Lions de 2002, ceux de 2022 disputeront le deuxième tour de la compétition. Un moment de gloire que les champions d’Afrique en titre sont allés arracher face à des Équatoriens pour qui un match nul suffisait à se qualifier, mais qui ont été visiblement rattrapés par l’enjeu, ce 29 novembre à Al Rayyan.

Un Ismaïla Sarr décisif

Condamnés à gagner, les Sénégalais, eux, retrouvent la formation en 4-3-3 qui leur a souvent réussi par le passé. Elle permet en tout cas de mettre en difficulté une équipe d’Équateur qui peine à trouver le bon équilibre entre attaque et défense.

Publicité

Ainsi, dès la 3e minute, le milieu Idrissa Gana Gueye profite d’un centre au second poteau pour frapper au but. Le ballon effleure le montant gauche adverse. À la 8e, l’avant-centre Boulaye Dia, servi dans le dos de la défense, croise un peu trop son tir. L’ailier Iliman Ndiaye (12e), les milieux Pape Gueye (14e) et Pathe Ciss (36e), prennent, à tour de rôle, leur chance.

Ismaïla Sarr insiste. À la 42e, l’ailier est percuté dans la surface sud-américaine par un Pieri Hincapie emporté par son élan. Dans la foulée, le joueur de Watford (Angleterre) se fait justice sur penalty : 0-1, 44e.

Des Lions à réaction

En seconde période, les attitudes s’inversent : les Équatoriens se livrent enfin tandis que les Sénégalais semblent hésiter sur l’attitude à adopter. Bénéficiant de ces atermoiements, Moises Caicedo égalise. Sur un corner dévié par Felix Torres, le milieu marque à bout portant : 1-1, 67e.

La joie équatorienne est toutefois très vite balayée. Car dans la foulée, sur un coup franc de Gueye, le ballon est renvoyé involontairement par Enner Valencia vers Kalidou Koulibaly qui le reprend de volée : 1-2, 70e. La délégation sénégalaise jubile. Les vagues équatoriennes viennent ensuite se fracasser sur la défense des Lions et leur gardien Edouard Mendy.

Le Sénégal, deuxième du groupe A, accompagne les Pays-Bas, premiers après leur victoire 2-0 face au Qatar, pour la suite de l’aventure. Koulibaly et ses partenaires ont désormais rendez-vous .le dimanche 4 décembre à Al Akhor face au futur deuxième du groupe B pour faire au moins aussi bien que la bande à El Hadji Diouf, quart de finaliste en 2002.

RFI

Touché au genou avec le Bayern Munich, Sadio Mané devrait manquer le premier match du Sénégal à la Coupe du monde.La tendance est toujours mauvaise pour Sadio Mané. L’attaquant du Bayern Munich devrait bel et bien manquer le début de la Coupe du monde, comme c’était à craindre.

Mané s’est blessé la semaine dernière avec son club, au niveau du genou. L’ancien joueur de Liverpool a été annoncé forfait pour le Mondial dans un premier temps, avant que cette information ne soit démentie. Et le n°10 des Lions de la Téranga a bien été inclus dans la liste dévoilée par Aliou Cissé, dans l’espoir qu’il puisse être opérationnel à un moment donné durant le tournoi, si les choses tournent bien pour les champions d’Afrique.

Selon Sky Sports, le forfait de Mané pour le premier match du Sénégal, face au Pays-Bas lundi prochain. Les rencontres suivantes opposeront les coéquipiers de Kalidou Koulibaly et Edouard Mendy au Qatar (vendredi 25 novembre) puis à l’Equateur (mardi 29 novembre). Mané pourra-t-il en être ? Pour le moment, le joueur du Bayern serait toujours en Allemagne, et n’aurait pas encore rejoint le Qatar, contrairement au reste de la délégation sénégalaise. Si le club bavarois sera très vigilant au sujet de son joueur, le Sénégal va tout faire pour retrouver son leader le plus vite possible. Car l’absence de Mané pour la Coupe du monde serait une vraie catastrophe.

Infosport

Dans son dernier communiqué, la Fédération guinéenne de Football annonce l’arrivée d’une mission conjointe composée de la FIFA et de la CAF en début de mois d’octobre prochain. Cette mission va échanger avec les acteurs impliqués dans la gestion du football guinéen à tous les niveaux.

« Dans le cadre de la vulgarisation des nouveaux statuts de la Fédération Guinéenne de Football, une mission conjointe FIFA/CAF séjournera en République de Guinée du 10 au 13 octobre 2022. Cette mission rencontrera les Membres Statutaires et les Acteurs du Football pour échanger sur les amendements et les modifications apportés aux statuts..Elle sera aussi à l’écoute des membres pour les propositions d’amendements  » précise un communiqué diffusé par la Fédération Guinéenne de Football.

A l’issue de cette visite de travail, on saura si les acteurs du football guinéen parviendront à s’entendre sur les nouvelles modifications apportées dans les statuts révisés de la Féguifoot, en vue de l’élection d’un nouveau comité exécutif en avril 2023, pour mettre fin au mandant du CONOR.

B.Sylla