Agrobusiness en Guinée : le ministre Nagnalén Barry échange avec les représentants du secteur privé

Economie

Dans le cadre de la lutte contre la faim en Guinée, le ministère de l’Agriculture et de l’Elevage en collaboration avec les ministères du Commerce, l'Industrie et des PME de la Pêche, du Budget, de l’Habitat, était en conclave, le jeudi 31 mars dans un réceptif hôtellier à Conakry.

Objectif, trouver un mécanisme d’investissement du secteur privé dans le domaine de l’agriculture pour une autosuffisance répondant aux attentes des populations. 

Placée sous le thème : « Stimuler l’investissement privé domestique dans l’agrobusiness en Guinée », la présente rencontre a enregistré la présence de la Chambre nationale d’Agriculture, de la chambre de Commerce et de la Confédération nationale des entreprises de Guinée.

Au sortir de cette rencontre d'échanges, le ministre de l'agriculture et de l'élevage Mamoudou Nagnalen Barry a expliqué de long en large l'importance de cette journée d'échanges. Une initiative du Président de la transition, Colonel Mamadi Doumbouya qui consiste à oeuvrer en faveur de l'indépendance alimentaire de la Guinée dans les prochaines années.

«  C’est une rencontre d’échanges avec le secteur privé, leur montrer les potentialités dans le secteur privé, expliquer les réformes courageuses et rapides que le gouvernement vient de mettre en place et leur dire que ce secteur est rentable. Et quand on investit dedans, on va sortir avec des rendements socioéconomiques et financiers importants » a-t-il précisé.

C'est dans cette optique qu'il a invité les opérateurs économiques guinéens à s’investir dans la terre afin d'avoir non seulement de la rentabilité pour eux, mais également pour la Guinée.

Dans la même dynamique, Mamadonale Nagnalén Barry a rassuré les opérateurs économiques présents à l'événement, l’engagement du gouvernement à protéger leur investissement avec l’implication de trois Ministères pour la sécurisation de la procédure de bail des domaines agricoles en Guinée : « Je peux dire que dans la sous-région, aucun bail n’est aussi sécurisé que le bail qu’on a en Guinée. Parce qu’il y a trois Ministères impliqués, il y a trois signatures de tous les trois ministères qui sont dans la procédure de bail. on ne peut pas avoir une sécurité plus forte que ça  a -t-il précisé

C'est dans cet ordre d'idées qu'un contrat de bail 17.500 ha a été signé pour une quarantaine d’années dans la Préfecture de Faranah. Selon le ministre, la signature de ce contrat de bail permettra à la Guinée de ne plus importer du sucre.

Le président de la chambre d'agriculture, Elhadj Mamadou Bôbô Diallo a exprimé sa satisfaction à l'endroit des initiateurs qui, selon lui, montre à suffisance le souci que le gouvernement a pour satisfaire les populations en matière d'autosuffisance alimentaire. C'est pourquoi, en temps que représentant du monde rural, Elhadj Bôbô Diallo n'a pas manqué de rassurer qu'il jouera sa partition et cela en toute sincérité pour appuyer les autorités guinéennes dans l'accomplissement de cette tâche.

 

Sékouba Kourouma

00224-628-00-36-63